Galerie d'Artistes Annuaire de l'Art Annuaire de l'Art
PHILIPPE LOFFREDO
AUTEUR
 
loffredo@noos.fr

Comédien, Philippe Loffredo a tourné sous la direction, entre autres, de Bertrand Blier, Maurice Pialat, Claude Pinoteau ou John Woo...
Au théâtre, il a joué dans Jules César de Robert Hossein et chanté dans les comédies musicales Ali Baba et L'Ombre D'un Géant.
Également compositeur, il a signé des musiques de courts-métrages, de génériques, de comédies musicales et a écrit des chansons pour plusieurs artistes dont Pierre Bachelet ou Marcel Amont.

• • •

Bonjour à tous,

1000 premières phrases de romans célèbres. (Marabout)

Dispo dans toutes les librairies. Pour 10 euros... (10 € seulement ?!?), vous deviendrez in-co-llables en littérature mondiale et vous pourrez (enfin) frimer dans les dîners.
ex : " Mais comment s'appelle cet auteur guatémaltèque prix Nobel 1922, déjà ? Vous savez bien, celui dont le chef-d'œuvre commence par : ..." (tête médusée des convives.)

 

1000 premieres phrases romans

 

• • •

" COUP DE TABAC "

D'abord, il y a eu l'enrouement. La voix de Philippe Loffredo a commencé à lui échapper au printemps 2002, à dérailler. Acteur et chanteur, il ne pouvait que s'inquiéter face à la lente dégradation de son outil de travail.
Commence alors la valse des médecins et spécialistes divers et variés : pendant toute une année Philippe parcourt Paris, va d'ORL en acupuncteur pour finalement apprendre le verdict : il est atteint d'un cancer du larynx.

Le coup de massue est brutal, mais le désir de s'en sortir aussi. Aidé de sa famille, de ses nombreux amis et de son compagnon, il traverse cet océan d'épreuves, examens, chimiothérapies. Coup de tabac est le récit d'un passage douloureux, d'une année décisive dans la vie d'un homme.
Au travers de sa maladie et de sa guérison, il fait le récit du bouleversement qui s'opère dans la vie d'un homme face à la maladie et à la mort, nous parle de l'importance que prennent alors les choses essentielles : l'amour, le lien partagé avec l'autre, les soirées entre amis, la beauté de la nature. Car, comme le chante Alain Souchon : "Rien ne vaut la vie".

Le mot de l’auteur
Jamais je n'aurais imaginé écrire un livre ; jamais non plus je n'aurais imaginé avoir un cancer. Pour mon premier jour de chimiothérapie, j'avais spontanément apporté quelques feuilles blanches et un stylo. Lorsque les médicaments ont commencé de couler dans mes veines, les mots ont, eux aussi, coulé sur le papier. Il me fallait revenir sur le tour ahurissant qu'avait pris ma vie depuis quelques mois.

Ecrire. Pour alléger le fardeau. Tout écrire. Comme un journal. La maladie, les médecins ; la famille aussi, les amis, les amours, et le quotidien qui continue malgré tout ; les fous rires incrédules et les larmes ; les peurs et les espoirs.
Dans cette aventure médicale, moi, le comédien professionnel, je me sentais dans un drôle de rôle improvisé, acteur de ma propre vie avec toute une galerie de personnages autour de moi. Pendant dix-huit mois, j'ai arpenté cette curieuse scène, avec entractes et pauses et, comme au théâtre, le spectacle se poursuivait, chaque jour ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre.

Philippe Loffredo

cancer tabacCancer tabac
 
 
Retour haut page




 

 

 

 


Contact France Art Realisation| Adhesion | Informations aux artistes