Galerie d'Artistes Annuaire de l'Art Annuaire de l'Art
FATIMA BINET OUAKKA
PRESSE MAROC



PRESSE 2012


MAPF 15/06/2012 10:50:00
FRANCE-MAROC-CULTURE-ART
Fatima Binet-Ouakka expose à Paris pour célébrer les "femmes au réel"

-Par Amal TAZI.

Paris, 15 juin 2012 (MAP) - L'artiste-peintre marocaine Fatima Binet-Ouakka célèbre les "femmes au réel" dans sa nouvelle exposition qui se tient jusqu'au 25 juin dans la galerie parisienne "Galerie Etienne de Causans".

L'exposition, organisée avec le soutien de l'Ambassade du Maroc à Paris, se veut un hommage à "toutes ces femmes du monde" qui se battent pour leur émancipation et la promotion de leurs droits pour "vivre dignement, en harmonie et sans rivalité aucune avec les hommes puisqu'ils sont complémentaires", a-t-elle confié à la MAP.

Sa toile "Nous pensons habiter en surface" est l'illustration parfaite, selon elle, de cette idée d'harmonie qu'elle cherche à retrouver dans les rapports hommes/femmes, "en s'imprégnant de la nature des êtres" pour "positiver le monde" et "sublimer la vie" dans cette quête d'une meilleure cohabitation, sur la base des valeurs de tolérance, du respect, d'humanisme et de paix.

Binet-Ouakka qui a décidé de consacrer sa production artistique 2012 à la question de la femme, se dit révoltée par toutes les injustices infligées aux femmes et les violences dont elles font l'objet.

Mais cette situation ne peut, selon elle, être imputée qu'aux hommes, puisque les femmes ont "leur part de responsabilité". "Par leur silence, les victimes s'enferment, s'enchaînent, se refusent leur propre liberté et n'osent pas aller vers la lumière", estime l'artiste.

Elle illustre cette idée dans l'une des pièces maitresses de son exposition, à travers un voile dissimulant le visage d'une femme qui "pourrait pourtant s'affranchir et atteindre la lumière en regardant à travers la trame qui symbolise le frein à sa liberté".

Le public marocain aura notamment l'occasion de découvrir, lors de la première Biennale Internationale de Casablanca (15-30 juin), l'une de ses dernières créations, "IFITRY" également tournée autour de la thématique de la femme.

Cette oeuvre qui tire son nom d'une légendaire berbère, a été réalisée à l'occasion de sa participation à une résidence d'artistes à Essaouira en avril dernier.

L'artiste marocaine, qui expose également en parallèle en Chine dans le cadre de son Salon international d'Automne, inscrit sa peinture dans une démarche de "recherche de l'essentiel avec des tonalités plus obscures, contrastant avec des traits de lumière arrachée à l'obscurité", avec le souci d'"aller vers le temps plus que d'aller vers l'espace".

La cérémonie de vernissage de son exposition parisienne aura lieu mardi prochain. Elle sera suivie le 23 juin d'une soirée de lectures poétiques autour de la peinture, avec la participation des artistes Jean Michel Dermay, ancien de la comédie française, et Joel conte, accompagnés par un éclat musical de Jean Marc Zelwer au Santour.

Originaire de la région de Fès, Fatima Binet-Ouakka est diplômée en psychologie-physiologie de l'Institut Pierre et Marie-Curie à Paris. Formée dans les arts plastiques, l'artiste, dont le nom revient fréquemment aujourd'hui dans le milieu des arts parisiens, a un parcours impressionnant qui l'a emmenée dans les plus beaux sites d'exposition du monde, de New York à Cerda (Espagne), de Genève à Shanghai (Chine), de Rabat à Kuala Lumpur (Malaisie) et de Buenos Aires (Argentine) à Berlin (Allemagne).

Membre de "Association of Art to the UNESCO", Fatima Binet-Ouakka a eu de nombreux Prix et distinctions, dont les prestigieux Prix "Leonardo Da Vinci" et "Martin Luther King" décernés à la plasticienne en octobre 2009 en Italie en reconnaissance de la qualité de ses oeuvres qui ont voyagé à travers les quatre coins du monde et qui expriment des principes humanistes notamment la justice, la liberté, la paix, le respect universel et le droit au bonheur.

L'artiste-peintre est également récipiendaire de la médaille d'Argent de la ville de Paris, la médaille d'Or de la ville d'Arles et du Prix "Bosco Tatsuya Hirata" (Japon). Au sommet de son art, sa notoriété apparaît aussi bien dans le dictionnaire de cotation des artistes modernes que dans l'Annuaire international des arts.(MAP).

Amal Tazi

Journaliste de l'agence de presse marocaine (MAP)


PRESSE 2010


Presse Maroc Binet

PRESSE 2010


Presse Maroc Binet

PRESSE 2009
FEMMES DU MAROC mars 2009



Presse Binet Maroc

MAROC HEBDO numero 830 de mars 2009


Presse Binet Maroc

PRESSE 2009
FEMMES DU MAROC mars 2009



Presse Binet Maroc

PRESSE 2009
FEMMES DU MAROC juin 2009



Presse Binet Maroc

PRESSE 2006
NOVEMBRE 2006


 
Retour haut page




 
Recherche personnalisée







Contact France Art Realisation | Adhesion | Informations aux artistes